Articles

Procurations médicales du Texas

Posted by admin

Cela arrive trop souvent, un être cher a un accident, tombe gravement malade ou est en fin de vie et lui et sa famille ont du mal à décider s’il faut poursuivre un traitement médical et, dans l’affirmative, combien de traitement est souhaité et pour combien de temps. Un document juridique utile que tout le monde devrait avoir est la procuration médicale du Texas. Dans cet article, nous discuterons de ce qu’une procuration médicale peut faire au Texas et quand et comment elle entre en vigueur pour faciliter la prise de décision en matière de soins de santé. Un avocat d’homologation tel que l’avocat d’homologation d’Austin Farren Sheehan peut vous aider à mettre en place un ensemble complet de documents juridiques de planification successorale comprenant un Testament, une procuration médicale et une Procuration légale durable.

L’importance d’une procuration médicale

De nombreux facteurs peuvent compliquer la prise de décision médicale. Ces facteurs comprennent l’âge du patient, la nature de la maladie, la capacité de la médecine à maintenir la vie et les émotions que les familles endurent lorsque leurs proches sont malades et peuvent mourir.

Lorsqu’un être cher ne peut plus prendre de décisions pour lui-même, il est considéré comme légalement incapable. Si une personne devient incapable, une personne, généralement un membre de sa famille, doit intervenir et prendre des décisions en matière de soins de santé pour cette personne. Le meilleur cas est lorsque la personne handicapée a préparé un document de directive avancé connu sous le nom de procuration médicale nommant un agent de confiance pour prendre des décisions concernant les soins médicaux en son nom. Ce document est connu sous le nom de Procuration médicale ou Procuration durable pour les soins de santé.

Sans un tel document, les familles sont laissées à reconstituer quelles seraient les décisions concernant les choix de soins de santé. Si aucune directive n’existe, le patient, la famille et le médecin peuvent discuter des options de traitement, y compris la durée et le caractère invasif du traitement, les chances de succès, le pronostic global et la qualité de vie du patient pendant et après le traitement. La famille et le médecin du patient doivent prendre des décisions en fonction de ce qu’ils pensent que le patient voudrait.

La famille peut également être contrainte d’engager une procédure de tutelle devant un tribunal. Les procédures de tutelle peuvent être très coûteuses, longues et stressantes pour les membres de la famille. Avoir une procuration médicale en place évite une intervention judiciaire coûteuse et garantit que les personnes qui prennent des décisions sont des agents de confiance et agiront selon les souhaits de la personne.

Éléments d’une Procuration médicale

Une Procuration médicale ou une Procuration durable pour les soins de santé est également appelée procuration pour les soins de santé. Une procuration médicale est un document juridique écrit rédigé et signé par un adulte compétent (le  » mandant ») qui désigne un mandataire ou un substitut pour agir au nom d’une personne si elle devient incapable de prendre des décisions de santé pour elle-même. La personne choisie pour être l’agent peut être un membre de la famille, un ami ou tout adulte en qui la personne a confiance pour prendre des décisions médicales à sa place. La procuration médicale doit être signée devant un notaire ou deux témoins.

Une procuration médicale entre en vigueur immédiatement après son exécution et est en vigueur indéfiniment à moins qu’elle ne contienne une date de résiliation spécifique ou qu’elle ne soit révoquée par le mandant. L’agent n’a le pouvoir de prendre des décisions en matière de soins de santé au nom du directeur que lorsque le médecin traitant du directeur certifie par écrit dans le dossier médical que le directeur est incompétent. Toutefois, le mandataire ne peut pas prendre de décisions au nom du mandant si le mandant s’y oppose ou devient compétent.

Dans la procuration médicale, le mandant peut limiter les types de décisions que le mandataire est autorisé à prendre. L’agent est tenu de suivre les instructions du mandant lorsqu’il prend des décisions en son nom. Sauf indication contraire, l’agent a le même pouvoir de prendre des décisions concernant les soins de santé du mandant que celui-ci aurait eu.

Étant donné que le terme  » soins de santé  » désigne tout traitement, service ou procédure visant à maintenir, diagnostiquer ou traiter une condition physique ou mentale, l’agent a souvent le pouvoir de prendre un large éventail de décisions en matière de soins de santé pour le mandant, sauf indication contraire dans le document. L’agent peut consentir, refuser de consentir ou retirer son consentement à un traitement médical et peut prendre des décisions concernant le retrait ou la suspension d’un traitement de maintien de la vie. Cependant, l’agent ne peut pas consentir à des services de santé mentale hospitaliers volontaires, à un traitement convulsif, à une psychochirurgie, à un avortement ou à la négligence des soins de confort. Un médecin doit se conformer aux instructions de l’agent ou permettre le transfert de la personne à un autre médecin.

Il est conseillé d’engager un avocat pour aider à rédiger une procuration médicale afin que la personne ait le contrôle sur qui prendra les décisions et s’assure que ses souhaits seront satisfaits au cas où elle ne pourrait pas parler pour elle-même. Si vous avez des questions sur les procurations, veuillez contacter l’avocat d’homologation d’Austin Farren Sheehan pour une consultation.

Related Post

Leave A Comment