Articles

La taxonomie des amibes testées et la diversité des caractères sont couplées le long d’un gradient d’ouverture et d’humidité dans les tourbières baltes dominées par le pin

Posted by admin

Les tourbières à sphaignes hébergent une forte abondance de protistes, en particulier les amibes testées. Ici, nous avons conçu une étude pour étudier la diversité fonctionnelle des amibes testées en relation avec l’humidité et le couvert forestier dans les tourbières de la Baltique. Nous avons fourni de nouvelles données sur l’influence du gradient d’ouverture/humidité sur les communautés d’amibes testées, montrant des différences significatives dans certains traits d’amibes testées (TA). Trois messages clés sont ressortis de nos recherches: 1) nous avons enregistré un effet de l’ouverture de la surface des tourbières sur les traits fonctionnels des amibes testées, ce qui nous a amenés à accepter l’hypothèse que les traits TA diffèrent selon l’intensité lumineuse et l’hydrologie. Les espèces mixotrophes ont été observées en abondance relative élevée dans les parcelles ouvertes, alors qu’elles étaient presque absentes dans les sites boisés; 2) nous avons révélé un seuil hydrologique pour la présence d’amibes testées mixotrophes qui pourrait être très important en termes de fonctionnement des tourbières et de contexte de puits de carbone par rapport à la source; et 3) les espèces mixotrophes avec des tests organiques étaient presque absentes dans les sites boisés dominés par des espèces hétérotrophes avec des tests agglutinés ou idiosomiques. Un message important de cette étude est que la taxonomie de l’AT indique plutôt le gradient hydrologique alors que les traits des mixotrophes indiquent le gradient d’ouverture.

Related Post

Leave A Comment